Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gérard Benoit

Finances

Communiqué du groupe communiste-Front de Gauche du conseil de Paris
Hausse de la taxe de séjour : Tapis rouge pour les palaces

Communiqué du groupe communiste-Front de Gauche du conseil de Paris concernant l’avis négatif de la commission des finances de l’assemblée nationale relatif à la hausse de la taxe locale de séjour :

"Après les annonces du premier ministre, la commission des finances de l’assemblée nationale revient sur la hausse de la taxe de séjour adoptée la semaine dernière.

Introduite par un amendement des députés socialistes dans le cadre du Projet de Loi de Finances Rectificative, cette mesure permettrait aux communes de relever les seuils maxima de la taxe de séjour pour l’hôtellerie. A charge ensuite aux conseils municipaux de décider sur quelle catégorie d’hôtels appliquer cette augmentation.

A Paris, la majorité a tranché la question : seuls les hôtels 3, 4 et 5 étoiles, les plus luxueux de la capitale, seront concernés. Ceux-là même qui pratiquent des prix prohibitifs, à l’instar du tout nouvel hôtel Molitor ou de l’hôtel George V dont le prix des chambres varie entre 700 et 11 000 euros. Au regard de ces montants, chacun conviendra de la portée raisonnable de l’amendement parlementaire qui fixe un plafond de 8 euros par chambre à la taxe locale de séjour.

Au moment où la Ville de Paris doit réussir à boucler son budget pour l’année 2015 en subissant la baisse drastique des dotations de l’Etat, le gouvernement choisis son camp :

celui des groupes hôtelier qui n’hésitent pas à faire appel à des sous-traitants aux pratiques douteuses, et de leur clientèle qui n’hésite pas à dépenser des milliers d’euros pour une seule nuit d’hôtel.

Même Éric Woerth, ancien ministre du budget UMP, d’habitude très prudent en matière de redistribution des richesses, préconise la hausse de la taxe locale de séjour pour ces hôtels de luxe dans son rapport rendu public ce mercredi.

Mais pour qui travaille donc ce gouvernement ? Sûrement pas pour le peuple !

Nicolas Bonnet-Oulaldj Président du groupe communiste front de gauche"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article