Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par gerard.benoit.over-blog.com

CM 28/03/2019 BP

Concernant le budget primitif 2019 qui nous est présenté, nous constatons que pour la énième fois ce budget est frappé par une baisse des dotations de l’Etat.

En effet, alors que le gouvernement annonce le maintien des dotations de l’Etat aux collectivités locales, voilà que par un mécanisme d’écrêtement, une de nos dotations va subir une nouvelle baisse, environ 40 000 €.

Au total depuis le début de notre mandature, comme vous l’indiquiez lors de notre dernier conseil, le montant cumulé des baisses de dotations d’Etat s’élève à 1 450 098 €.

Une paille ! que de services à la population, à l’emploi, à l’investissement, à l’entretien de la voirie et des bâtiments nous aurions pu faire sans ses ponctions.

Le problème, c’est que ce n’est pas fini. Notre dotation (DGF) sera en 2019 d’environ 200 000 €, on peut ainsi craindre qu’à ce rythme-là, si rien ne bouge, si rien ne change, dans 5 ans CASA ne percevra plus du tout de dotations !

Par comparaison en 2011 les dotations annuelles étaient de 737 688 € !!!

Cette politique-là est consternante, il y a une remise en cause de la gestion des collectivités locales et comme le dit le vice-Président de l’AMF, ce gouvernement pendant qu’il nous caresse le dos avec une main il nous fait les poches avec l’autre.

Des communes s’inscrivent dans une stratégie de riposte, et pour nous, collectif citoyen nous pensons qu’il ne faut jamais faillir et renoncer à ces luttes, à ces protestations.

Il y a le problème des dotations, mais aussi celui de la TH. Aujourd’hui la suppression/baisse de la TH est compensée à l’euro près par l’Etat jusqu’en 2020, mais après... ?

Toutes les collectivités sont concernées, pour exemple, notre agglo P2A, subi une perte de dotations depuis 3 ans d’environ 800 000 €/an.

En conclusion de ce point, nous pensons qu’il serait bon d'informer fortement la population sur ces contraintes financières imposées aux Collectivité et spécialement à la nôtre, en donnant les chiffres. Ce qui pourrait se traduire par, au moins, une note d'information spécifique sur le site de la ville, voire sur un communiqué de presse... à définir.

Pour revenir au budget primitif 2019, comme nous l’avons indiqué lors de notre précédent conseil municipal, nous partageons les propositions :

  • Pas d’augmentations des taxes. C’est absolument essentiel pour préserver le pouvoir d’achat de nos concitoyens.
  • Le maintien de l’enveloppe des subventions aux associations.
  • L’attention particulière apportée au CCAS, ainsi que la stabilité financière envisagée de ses services et prestations.
  • Les projets d’investissements qui concernent l’entretien, la sécurité des bâtiments publics et scolaires, la réhabilitation et extension de la crèche, réhabilitation de l’immeuble communal...
  • Des projets nouveaux en direction de la jeunesse comme le city stade, le skate-park.
  •  Nous partageons aussi, comme nous les souhaitions, la "sagesse choisie sur le projet Wallon" et le recul que la mairie se donne pour travailler le projet, donner une « âme » à ce futur « pôle enfance jeunesse ».

Le montant prévisionnel des investissements est conséquent. Près de 6,3 M d’€. Le financement de ces investissements, soutenu par un recours à l’emprunt, est compatible avec les ressources communales.

Nous nous félicitons que certaines de nos remarques aient été prises en compte et je peux vous assurer que nous, collectif citoyen, seront vigilant et exigeant quant à la mise en œuvre de ce budget primitif.

Pour le collectif citoyen Gérard Benoit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article