Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par gerard.benoit.over-blog.com

Le budget primitif 2016 qui nous est présenté ce soir se distingue de ceux adoptés ces 2 dernières années.
En effet, principalement nous notons qu’il ne s’inscrit pas dans une logique de restrictions budgétaires, il est en conséquence plus apte à répondre aux attentes et aux besoins de nos concitoyens.
 Stabilité des taxes (TH, FB, FNB)
 Dans les dépenses de fonctionnement ; stabilité des charges à caractère général.
A noter cependant que ces 2 dernières années c’est ce poste qui a fait les frais des contraintes des baisses de dotations imposées par le gouvernement. (- 383 000 € de charges à caractère général en moins en 2014/2015 par rapport à 2012/2013),
Le poste charges de personnel est en légère évolution.
 En matière d’investissement, 2 M € de dépenses d’équipements sont programmés en 2016 (pour comparaison la dépense moyenne annuelle d’équipement de ces 4 dernières années est de 1,8 M €)
 On note aussi avec satisfaction que depuis le débat d'orientation budgétaire un investissement important dans un groupe scolaire a été ajouté à ce budget primitif
 Maintien des enveloppes des subventions au CCAS (820 000 €) et aux associations (140 500 €)
Nous notons également avec satisfaction l’engagement d’aller vers une meilleure « lisibilité » des dépenses d’équipements et d’investissement en cours ou à réaliser que ce soit en commission finances ou en commission travaux.
Cependant la programmation d’un équipement de de vidéoprotection (12 caméras) nous inquiète. D’abord dans une période de « disette » est-ce le bon investissement à réaliser ? Est-ce cela que nos concitoyens attendent en priorité ? Est-ce utile (effet plumeau) ? Quelles réelles évaluations (hormis l’autosatisfaction des promoteurs) ? Une étude anglaise58 révèle que la vidéo protection ne possède pas un impact déterminant sur le volume de la délinquance dans les espaces complexes et étendus INHES « Institut National des hautes études de Sécurité ».
Ensuite nous pensons :
1) que le cout annoncé 80 000 € est sous-estimé (un exemple récent dans le 04 fait état d’un coût de 80 000 € pour…5 caméras)
2) cerise sur le gâteau, le taux moyen de subvention qui était jusqu’à présent de l’ordre de 40/50 % serait maintenant proche de zéro !
Enfin nous rappelons pour une énième fois que les restrictions budgétaires imposées aux collectivités locales dans le cadre du pacte de responsabilité ne sont pas sans conséquences sur l’emploi, sur l’investissement, sur les services publics.
La mise en ligne de la pétition sur le site de la Mairie pourtant actée lors du dernier CM n’a toujours pas été faite.
Nombreux sont les élus qui conviennent, à l’approche du congrès des Maires les 31 mai, 1 et 2 juin prochain, que c’est le moment ou jamais pour faire monter la pression sur le gouvernement.
Certains envisagent même de présenter un budget en déséquilibre pour montrer leur détermination à ne pas accepter les coupes dans leur budget.
D'autres communes un peu partout en France ont adopté cette forme de manifestation.
A CASA comme ailleurs, l’adaptation à ces coupes drastiques des dotations de fonctionnement ne doit pas céder le pas à la protestation. CASA doit prendre toute sa place dans la contestation de la baisse des dotations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article